Iran : albalou polo (riz aux griottes)

ap1bJe pense être touchée par une malédiction de riz. Une malédiction de riz perse, pour être exacte. Ma tante iranienne a essayé des milliers de fois de m’apprendre à le faire, mais je n’y arrive jamais😦
ap4bLa méthode consiste à rincer le riz 2-3 fois, puis le faire tremper toute une nuit dans de l’eau salée avant de le rincer de nouveau et le faire cuire. Ça a l’air faisable, non? Sauf que le riz est plus fragile qu’il n’en a l’air et, quand j’essaye cette méthode, je me retrouve toujours avec un truc pâteux et brûlé.

Je voulais partager cette recette en mars, pour Norouz, le Nouvel An perse, mais il est clair que ma malédiction m’en a empêché. Par conséquent, j’ai élaboré un plan pour contourner ce problème. Je suis contente car le résultat est ce que je recherchais, et j’espère que ceux d’entre vous d’origine iranienne me pardonneront de ne pas avoir respecté la recette à la lettre.

J’admets que la recette peut paraître un peu longue et intimidante à exécuter, mais avec un peu d’organisation, le plat est prêt en 40 minutes. Si vous préparez les griottes et les boulettes à l’avance, ce sera encore moins long.

ap2bPour 4 personnes

  • 350g de cerises griottes surgelées, dénoyautées
  • 150g de sucre
  • 1 poulet coupé en 4, ou 4 cuisses de poulet
  • 3 cuillères à soupe de beurre ou d’huile d’olive
  • 1 gros oignon, finement haché
  • 200g de viande hachée (agneau, veau ou bœuf)

Pour le riz :

  • 1 grosse pincée de safran en poudre
  • 2 cuillères à soupe d’eau bouillante
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 180g de riz basmati
  • ½ cuillère à café de sel
  • 500ml d’eau bouillante
  • 1 cuillère à soupe d’amandes effilées et torréfiées, pour servir (facultatif)

Laisser les griottes décongeler dans une petite casserole. Une fois décongelées, ajouter le sucre et laisser mijoter à feu très doux pendant 40 minutes.

Dans un petit bol, mélanger le safran et 2 cuillères à soupe d’eau bouillante. Laisser infuser au moins 30 minutes.

Dans une poêle, faire chauffer 1 cuillère à soupe de beurre ou d’huile, et faire sauter le poulet et la moitié de l’oignon, jusqu’à ce que le poulet soit complètement cuit. Réserver.

Dans un saladier, mélanger la viande hachée, le reste de l’oignon, saler et poivrer. Mélanger, puis former des boulettes de la taille d’une grosse noisette. Chauffer le beurre/l’huile restant(e) dans la poêle et faire cuire les boulettes. Réserver.

Dans une casserole peu profonde, faire chauffer l’huile d’olive. Verser le riz et le sel, et mélanger jusqu’à ce que le riz soit bien imprégné et luisant.

Verser l’eau bouillante et remuer quelques secondes.

Baisser le feu au minimum, couvrir et laisser mijoter 20 minutes.

Ne PAS soulever le couvercle ou secouer la casserole pendant le temps de cuisson.

Après 20 minutes, retirer la casserole du feu, découvrir et verser l’infusion au safran en 3 points sur le riz. Placer un torchon propre sur le riz et couvrir à nouveau.

Laisser reposer 10 minutes.

Au moment de servir, égrené délicatement le riz avec une fourchette. Mélanger les griottes et les boulettes, et déposer le poulet dessus.

Décorer avec les amandes, si vous le souhaitez.

Bon appétit !

ap3b

8 réflexions sur “Iran : albalou polo (riz aux griottes)

  1. Pour avoir goûté ce plat chez une amie iranienne je peux assurer qu’il est très bon, et le goût aigrelet des griottes va à merveille avec le riz safrané et les amandes croustillantes. Bravo pour cette recette dépaysante! J’imagine qu’elle doit être encore meilleure avec des griottes fraîches en saison, si on a la possibilité d’en trouver….

    • Oui, bien sûr! Les fruits et légumes frais, c’est toujours bien meilleur!
      J’espère que vous aure l’occasion d’essayer de faire ce plat vous-même. Peut-être votre amie saura nous dire si cela vaut la vraie recette

  2. Quelle magnifique recette ! A essayer , surtout trouver un bon riz ,je pense que ceux du commerce sont déjà un peu étuves et du coup supportent moins bien le « trempage « 

    • Bonsoir Irisa,
      Merci pour ton commentaire, j’espère que la recette te plaira.
      Effectivement, les riz que l’on trouve en Europe sont différents de ceux que l’on trouve au Moyen Orient ou en Asie et supportent mal, voir pas du tout, le trempage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s