Côte d’Ivoire : poulet kédjénou

Kdjn3-3Il entra dans ma chambre par un sombre dimanche après-midi, trempé par l’averse.

Il sortit une boule blanche surgelée du sac en plastique qu’il tenait à la main, et me la donna. « Tiens, fais-en quelque chose » me dit-il, et tourna les talons pour sortir.

« Papa, c’est quoi ça ? » lui demandais-je.

Kdjn1Ça, c’était de l’attiéké, un couscous ivoirien fait de pulpe de manioc fermenté et granulé, cuit ensuite à la vapeur.

Il s’avère qu’un petit commerce africain venait de s’ouvrir dans le quartier et Papa avait décidé de m’acheter de l’attiéké pour que je le prépare.

Il faut savoir que Papa fait rarement les choses par accident. Le choix de l’attiéké n’était donc ni une erreur ni un choix mal informé. Il a choisi l’attiéké parce qu’il sait ce que c’est, après avoir vécu en Côte d’Ivoire il y a quelques décennies. Lui et Mama sont partis en Cöte d’Ivoire en 1978 et en sont revenus en 1982… avec 2 enfants sous le bras.

N’étant moi-même jamais retournée en Côte d’Ivoire, je suppose que Papa a trouvé intéressant que je me familiarise avec la cuisine de mon pays natal en la faisant moi-même.

L’attiéké est habituellement servi avec du kédjénou, du poulet ou du poisson (ou n’importe quelle autre protéine) cuit à l’étouffée dans un plat en terre cuite, appelé « canari ». Néanmoins, une grande casserole fera également parfaitement l’affaire.

Attiéké sec

Attiéké sec

Vous trouverez 2 types d’attiéké (dans les commerces spécialisés) : sec et surgelé. Si vous n’êtes pas familiarisés avec l’attiéké, je vous conseille de prendre le sec et suivre les indications sur la boîte. C’est le meilleur moyen d’avoir un couscous léger avec la bonne consistance.

Kdjn2Pour 4 personnes

  • 300g d’attiéké
  • 1 poulet, coupé en 4, ou 4 cuisses de poulet
  • 1 cuillère à soupe d’huile végétale
  • 1 oignon, ou 3 échalotes, émincé
  • 3 tomates, émincées
  • 2 cm de gingembre frais, coupé ou râpé (ou plus, si vous aimez)
  • 1 feuille de laurier
  • 1 cuillère à café de thym séché

Dans une grande casserole, faire chauffer l’huile à feu vif. Déposer des morceaux de poulet et faire revenir quelques minutes, jusqu’à ce que la peau soit croustillante.

Ajouter les autres ingrédients, saler et poivrer, couvrir et sceller le couvercle avec une serviette.

Baisser le feu et laisser mijoter 40-45 minutes, en secouant la casserole de temps en temps.

Pendant ce temps, préparer l’attiéké :

À la vapeur : tapisser le fond du panier d’un couscoussier avec une serviette propre. Étaler l’attiéké en une couche uniforme et recouvrir du reste de la serviette. Couvrir et cuire pendant 15-20 minutes en mélangeant régulièrement pour que les grains n’attachent pas.

Au micro-ondes : faire tremper l’attiéké dans le même volume d’eau (1 tasse d’eau pour 1 tasse d’attiéké), et laisser reposer jusqu’à ce que tout le liquide soit absorbé. Faire cuire 5 minutes au micro-ondes (850W). Égrener immédiatement à la fourchette et étaler dans un plat pour refroidir.

Déposer le poulet et la sauce sur l’attiéké et servir.

Bon appétit !

 

2 réflexions sur “Côte d’Ivoire : poulet kédjénou

  1. Présentement-là, vous m’avez rappelé de bons souvenirs! J’ai vécu aussi en Côte d’Ivoire dans une autre vie, et en suis revenue avec, entre autres, deux « canaris » offerts par une bonne que j’avais mise à la porte… Là-bas, le kédjénou se fait aussi avec du gibier, j’ai un souvenir inoubliable de kédjénou de biche (antilope) ! On ferme le canari serré-serré avec une feuille de bananier et on met le pot à cuire longuement dans la braise, c’est impératif. En Europe ceci est impossible, sauf si on a la chance d’avoir une cheminée. Merci pour cette recette africaine!

    • Merci d’avoir partager votre histoire. Le kédjénou de biche doit être très bon aussi. Peut-être même meilleur que le kédjénou de poulet?
      C’est vrai qu’en Europe, il est difficile de faire un vrai kédjénou, dans la braise, à moins d’avoir une cheminée ou un jardin.
      Merci d’être venue et j’espère vous revoir bientôt sur le blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s