Muhallebi mangue-pistache

mhlb1J’ai de bonnes nouvelles ! La première : c’est dimanche. La deuxième: c’est le jour du dessert.

Non pas que cela devrait vous empêcher de manger des desserts les autres jours.

Oh, et aujourd’hui, c’est un jour de dessert ensoleillé, car j’ai utilisé une superbe mangue pour mon muhallebi.

mhlb2Le muhallebi, ou mahallebi, est aussi connu sous le nom de blanc-manger. C’est essentiellement une crème dessert à base de lait épaissi à la fécule de maïs ou à la gélatine, et parfumé à l’eau de rose ou de fleur d’oranger. Une sorte de panna cotta crémeuse est-méditerranéenne, si vous voulez.

En général, on utilise du lait ou de la crème, mais j’ai décidé d’utiliser du lait d’amande, pour changer. Je suis assez contente car ça a bien marché, donc je ne peux que vous encourager à faire vos propres expérimentations en matière de « lait ». Petite remarque : vous pouvez aussi le faire à l’eau, comme cela se fait parfois en Turquie (cela s’appelle du su muhallebisi).

À partir de là, vous pouvez faire tout ce qu’il vous plaît en matière de noix/fruits/sirops. Je ne pense pas que les fruits frais sont habituellement utilisés, mais je pense que ça apporte une jolie note. En particulier la mangue. J’adore les mangues ! Si vous ne savez pas comment couper une mangue, vous trouverez un bon tutoriel ici.

mhlb3Pour 6 personnes

  • 500ml de lait d’amande
  • 35g / 2 grosses cuillères à soupe de fécule de maïs
  • 50g de sucre
  • 1 cuillère à café d’eau de fleur d’oranger
  • 1 « oreillon » de mangue, coupé en petits dés
  • 3-4 cuillères à soupe de pistaches concassées ou moulues

Répartir la mangue dans 6 ramequins, en gardant 1 ou 2 cuillères à soupe pour décorer. Déposer par-dessus les pistaches, en en gardant également 1 cuillère à soupe pour décorer.

Dans un petit bol, mélanger la fécule de maïs et 2 cuillères à soupe de lait d’amande. Mélanger jusqu’à ce que la fécule soit bien diluée.

Dans une casserole à feu doux, mélanger le lait d’amande, le mélange à la fécule, le sucre et l’eau de fleur d’oranger.

Fouetter jusqu’à ce que la crème épaississe.

Répartir immédiatement dans les ramequins.

Couvrir de film alimentaire, en filmant au contact, c’est-à-dire que le film doit bien reposer sur toute la surface de la crème. Cela évite que la crème ne s’assèche et forme une peau.

Mettre au frais pour au moins 2 heures.

Au moment de servir, décorer avec les morceaux de mangue et les pistaches restants.

Bon appétit !

mhlb4

2 réflexions sur “Muhallebi mangue-pistache

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s