Saumon poêlé, beurre noisette au citron vert et asperges rôties

Pssbblsra4Quand j’étais petite, le samedi c’était le jour du poisson. Mes parents venaient nous chercher à l’école à 11h30 et, après le déjeuner, on partait voir ma grand-mère en Normandie, la plupart du temps. Pendant que Mama et Papa étaient au supermarché pour faire les courses de Mamie pour la semaine, ma sœur et moi faisions ce que nous ne pouvions pas faire le reste de la semaine : on regardait la télé pendant des heures en se gavant de biscuits et de chocolat.

Bref, pour en revenir au déjeuner du samedi, c’était en général du saumon ou de la saumonette à la vapeur avec des légumes – pommes de terre, carottes et courgettes – et une bonne dose de mayonnaise.

Pssbblsra5Aujourd’hui encore, et comme beaucoup de monde, le saumon reste mon poisson préféré. Sauf que maintenant, je le préfère poêlé, parce que j’aime le rendre croustillant de tous les côtés. En plus, ça permet de le servir avec une bonne petite sauce.

Pssbblsra2Le beurre noisette, c’est une autre histoire. J’en avais déjà mangé, mais j’ai toujours trouvé qu’il lui manquait quelque chose, un peu d’acidité. J’ai fait cette recette pour la première fois pour le réveillon du Nouvel An, quand j’ai décidé que c’est moi qui ferais à dîner. J’ai fait du poisson (du saumon) accompagné de beurre noisette dans lequel j’ai ajouté ce qu’il restait de jus de citron vert dans le réfrigérateur. Et, si je peux me permettre, c’était pas du tout.

Je vous conseillerais de commencer par préchauffer le four et préparer les asperges, puis d’attaquer la sauce. Le temps de préparer celle-ci, votre four sera arrivé à température et vous pourrez mettre les asperges à rôtir pendant que vous cuisez le saumon.

Pssbblsra3Pour 4 personnes

  • 4 filets de saumon, à température ambiante
  • 1 cuillère à soupe de beurre

Pour le beurre noisette au citron vert

  • 85g de beurre
  • 3 à 5 cuillères à soupe de jus de citron vert frais
  • 1 gousse d’ail, finement hachée
  • Sel & poivre

Pour les asperges rôties

  • 500g d’asperges
  • De l’huile d’olive
  • Sel & poivre

Dans une poêle, faire fondre le beurre à feu moyen-chaud.

Une fois la poêle bien chaude, déposer le saumon avec précaution (afin d’éviter de vous brûler avec le beurre, déposez les filets en utilisant un mouvement allant vers l’arrière de la poêle et non vers vous) et faire cuire 3-5 minutes de chaque côté, jusqu’à ce que le saumon soit cuit à cœur.

Servir immédiatement avec la sauce.

Pour le beurre noisette :

Faire fondre le beurre dans une petite casserole, à feu doux, en mélangeant régulièrement, jusqu’à ce qu’il prenne une couleur châtain clair et une odeur de noisette. Retirer du feu et laisser refroidir un peu avant de verser dans un blender avec le jus de citron vert et l’ail. Saler et poivrer, puis mixer jusqu’à incorporation totale. Reverser la sauce dans la casserole, en filtrant à l’aide d’une petite passoire au besoin. Réchauffer à feu doux avant de servir.

Pour les asperges rôties :

Préchauffer le four à 200° et tapisser un plat de papier aluminium.

Couper la tige des asperges si elle est trop dure. Verser dessus un peu d’huile d’olive, saler et poivrer et mélanger.

Étaler les asperges en une seule couche au fond du plat.

En fonction de la puissance de votre four et de l’épaisseur des asperges, faire rôtir 10-12 minutes, ou jusqu’à ce que les asperges soient tendres.

Bon appétit !

6 réflexions sur “Saumon poêlé, beurre noisette au citron vert et asperges rôties

  1. Moi qui raffole du poisson, je te demande : tu m’invites quand ? C’est qu’elle fait bigrement envie, ton assiette😉 En plus, les nutritionnistes disent tous que même le poisson le plus gras est meilleur pour la santé que la viande la plus maigre, pour parler nutrition, alors bon + bon = bravo ! (Et en plus, c’est beau, et le plaisir des yeux compte aussi)

  2. Quand j’étais enfant, chez nous c’était poisson 3 fois par semaine 52 semaines par an. Poisson de mer bon marché, plein d’arêtes et cuit au four ou frit, ce qui est « lourd » et ne sent pas vraiment bon. Donc on n’aimait pas du tout et pour nous le faire manger c’était toute une histoire (je me souviens d’une assiette revenant devant moi à chaque repas y compris le matin pendant 3 jours jusqu’à ce que je cède…) Il m’a fallu émigrer en pays étranger pour découvrir qu’il existe d’autres poissons et d’autres façons de les cuisiner, pour me reconcilier avec eux. Votre recette en est la preuve qui m’a l’air très raffinée, simple et legère, elle met l’eau à la bouche et en plus je ne savais pas qu’on pouvait rôtir les asperges! Je vais l’essayer au plus tôt!

    • Merci beaucoup, MAM. J’avoue que, bien que ma mère soit très bonne cuisinière, j’ai moi-même des souvenirs assez mitigés de mes repas de poisson étant enfant. Eh oui, comme beaucoup d’enfants, je n’aimais pas ça. Je comprends donc parfaitement votre enthousiasme à la découverte de nouvelles façons de le préparer. À très bientôt!🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s