Weekend italien #1: Verbania & pizza

Le weekend dernier, j’ai été gâtée: je suis partie en weekend à Gorgonzola, en Italie. C’était un cadeau d’anniversaire anticipé de ma soeur et mon beau-frère. Et je dois avouer, même si c’était mon deuxième voyage en Italie, j’aime beaucoup ce pays. Et je confirme que la cuisine italienne est l’une de mes préférées. Et croyez-moi, j’ai dégusté chaque spécialité italienne … et plus encore!

Nous sommes arrivés à Gorgonzola, près de Milan, vendredi en fin d’après-midi. Pour dîner, nous avons rencontré Maurizio et Sofia, des amis de mon beau-frère. Comme toute méditerranéenne, Sofia est une cuisinière hors pair, et avait préparé un festin. L’idée étant de nous présenter des plats faits avec des produits locaux.

En entrée, Sofia avait préparé des antipasti avec des tomates séchées, des artichauts nouveaux, des olives farcies, etc… il y avait aussi une assiette de charcuteries (jambons de Parme, cru, Speck), ainsi que de la salade russe préparée par sa maman. Oh, et un bol de délicieux légumes au vinaigre, qui étaient incroyablement bons!!

Les plats principaux furent du ragout, plus connu sous le nom de sauce bolognaise (sauf que les italiens appellent cela du ragout), un mijoté de saucisse italienne aux poivrons et, mon préféré: de la polenta maison. Ce plat est mon préféré car Maurizio et Sofia avaient un énorme morceau de gorgonzola sur la table (quelqu’un avait dû leur dire que j’aimais le fromage), et Maurizio m’a dit qu’il n’y avait rien de meilleur que la polenta avec du gorgonzola. Est-ce que j’ai essayé? Bien sûr! Est-ce que c’était aussi bon que ça en avait l’air? Oh oui! Et encore meilleur!! Croyez-moi, c’est très, très, très, très bon!! Si mon estomac n’avait pas été déjà aussi plein, je pense que j’aurais mangé tout le plat avec le morceau entier de gorgonzola!!

Et parce qu’un bon repas ne serait rien sans un bon dessert, nous avons également eu le légendaire tiramisu.

Enfant, le tiramisu n’était pas un dessert que j’aimais particulièrement. Jusqu’à ce que ma prof de maths au collège, qui était italienne, en amène au dernier jour de cours. J’ai essayé et suis rentrée chez moi avec la recette. Je l’ai faite plusieurs fois, mais jamais il n’a été aussi bon que celui de Sofia.

Nous avons passé le jour suivant à Verbania, d’où sont originaires Sofia et Maurizio. Alors que Milan et Gorgonzola se situent en Lombardie, Verbania est sur le bord du lac Majeur, dans le Piémont.

Nous nous sommes baladés dans la ville avant de rencontrer et déjeuné avec le père de Maurizio, qui est absolument adorable, et ma rappelé mon grand-père. Nous avons déjeuner dans un petit restaurant avec vue sur le lac, et la vue était magnifique! Et le déjeuner aussi!

Sauf que, stupidement, je n’ai pas pris de photos😦 sauf de l’assiette de bienvenue: des gnocco fritto

Gnocco frittoLes gnocco fritto sont des carrés de pâte à pain, enrichie de saindoux, et frite. Ils peuvent ensuite être coupés en deux et fourrés de fromage et de jambon, mais les nôtres étaient simplement assaisonnés de sel et de poivre. Et ils étaient aussi bons qu’ils en ont l’air. Impossible de n’en prendre qu’un!

Le reste des plat fut « classique », comprenant du risotto milanese (un simple risotto avec du safran), des raviolis avec de la sauge et du beurre, des orecchiette avec du pecorino, de la ratatouille, des calamars fris et un steak juteux.

Après le déjeuner, nous avons fait nos adieux au père de Maurizio et sommes allés visiter le jardin botanique de la Villa Taranto. Les jardins furent fondés en 1931 par le Capitaine Neil McEacharn. Je ne me rappelle pas des circonstances qui ont mené à la création de ce jardin, mais je peux vous dire que l’on y trouve des milliers d’espèces de fleurs de d’arbres du monde entier.

De retour en ville, nous sommes allés manger un gelato (what else?) dans une petite gelateria du nom de Gelati d’Altri Tempi. Ils ont des parfums classiques (chocolat, vanille, fraise, citron…), mais le plus surprenant fut la glace à la violette.

Glace à la violetteOui, de la violette, comme la fleur. La violette, ça n’est pas quelque chose d’inconnu en France. Cela fait des siècles que cette petite fleur est cristallisée ou transformée en bonbons dans le sud de la France. Mais la glace à la violette, ce fut nouveau pour moi, assez surprenant. J’ai trouvé le goût de la violette très prononcé, et je pense que c’est le genre de dessert dont il n’est besoin de manger que quelques bouchées.

Nous avons fait une dernière promenade dans Verbania avant de reprendre la route pour Gorgonzola… ou devrais-je dire, le bateau. Sofia et Maurizio nous ont « montré un raccourci » par lequel nous avons traversé le lac Majeur d’une rive à l’autre. Les vue des deux rives étaient splendides, et j’adore être sur l’eau, donc j’ai beaucoup aimé la traversée… sauf peut-être le moment où j’ai confondu une mouette avec une bouée, mais ça, c’est une autre histoire.

Plus tard, nous sommes allés dîner à Vailate, à environ une heure de route de Gorgonzola, dans une sympathique petite pizzeria appelée Sport.

Pizzeria 4Pizzeria 3

Pizzeria 1Pizzeria 2

Ayant déjà goûté de la vraie pizza italienne, je savais qu’elles seraient bonnes. Ce à quoi je ne m’attendais pas, en revanche, ça a été leur taille. Maurizio et Sofia nous ont dit que, sauf indication contraire, il nous serait servi le « grand » format. Et ils avaient sacrément raison!! Par curiosité, j’ai sorti mon mètre pour mesurer et, sans rire, ces pizzas faisaient 45 cm de diamètre! La preuve!

Pizza 3Mis à part la taille, les pizzas étaient délicieuses.

Pizza 5Alors que mon beau-frère a opté pour une pizza « classique » avec du jambon et des artichauts,

Pizza 1celle de Sofia avait des calamars frits sur une moitié, et du parmesan et des cèpes frais de l’autre (que j’ai préféré aux cèpes cuits) et celle de Maurizio avait du gorgonzola (bien sûr!), du prosciutto et de la bresaola.

Pizza 4Ma soeur et moi avons « modestement » partagé une calzone fourrée à la ricotta, au salami et au prosciutto. J’utilise des guillemets car il y a avait probablement un pot entier de ricotta dans cette calzone!

Pizza 2

Comme vous devez vous en douter, toutes les pizzas sont faites maison et à la minute.

Pizzeria 9

Cela veut dire que vous pouvez y mettre des ingrédients frais, locaux et de saisons, comme des morilles ou des fanes de brocoli

Pizzeria 8

Et je vous ai parlé du dessert? Oui, parce que nous avons pris un dessert aussi. Celui-là

MeringueNous avons vu d’autres tables en commander, alors Sofia, ma soeur et moi en avons partagé un. C’est une sorte de tarte à la meringue et à la glace, où 2 meringues sandwichent une couche épaisse de gelato à la crème, le tout baignant dans une quantité non négligeable de sauce au chocolat.

Après ça, j’étais presque contente de recevoir mon verre de Limoncello. Oui, parce qu’il faut que je vous dise: je ne bois quasiment pas d’alcool. La raison principale est que je n’aime pas le goût de l’alcool – la deuxième est que l’alcool m’endort. Bref, comme j’avais dit la veille à Sofia et Maurizio que je ne buvais pas, ou très peu, un complot pour me faire boire a été monté. Que je le veuille ou non, un verre de Limoncello m’était systématiquement servi à la fin de chaque repas.

Voilà pour aujourd’hui! Rendez-vous demain pour la suite des festivités!🙂

2 réflexions sur “Weekend italien #1: Verbania & pizza

  1. Très alléchant tout cela, et j’ai bien aimé votre vidéo! Je ne connais pas l’Italie mais on m’a déjà dit que les pizzas italiennes ne ressemblent pas du tout à celles du même nom qu’on trouve ne France, et qu’en plus là-bas on les sert en entrée. Mais est-il possible de manger une pizza de 45 cm tout seul? En tout cas, aussi bien par vos descriptions que par vos photos, elles devaient être très bonnes.J’attends avec impatience la suite!

    • Je confirme que les pizzas italiennes n’ont rien à voir avec les pizzas françaises. La pâte est bien plus fine, les ingrédients ont tellement plus de goût … C’est un vrai régal!!
      J’avoue ne pas m’être penchée sur la question de la place de la pizza dans les repas italiens. Je sais que les pâtes sont servies en entrée, mais la pizza, je n’en suis pas sûre.
      Est-il possible de manger une pizza de 45cm tout seul? Non. Je ne me rappelle pas avoir vu une seule assiette entièrement vide, à moins d’avoir été partagée. Après, cela peut être possible si l’on a un gros appétit, ou par gourmandise!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s